La dernière fugitive

Publié le par eunomia

Quand j'ai appris la sortie de ce livre, je me suis littéralement jetée dessus !

La dernière fugitive

Un roman avec le patch pour toile de fond ne pouvait pas me laisser indifférente.

Je ne m'attendais cependant pas à me faire happer à ce point par ce récit.

Je me suis tout de suite attachée à cette jeune héroîne qui quitte l'Angleterre pour les Etats-Unis et se trouve plongée dans un monde dont elle doit réapprendre les codes. On trouve aussi toute une série de jolies descriptions de différentes étapes de quilt. Mais ce qui rend ce livre particulièrement intéressant, ce sont toutes les informations distillées sur le Runaway trail, la route qu'empruntaient les esclaves fuyant les états du sud pour rejoindre le Canada.

Je n'avais aucune conscience de cet aspect de l'Histoire et c'est certainement l'aspect qui m'a le plus marqué. Il ne me reste qu'à chercher un ouvrage historique bien fait pour en apprendre plus !

Bref, un vrai bon moment de lecture !

La dernière fugitive

Pour le clin d'oeil, voici le joli marque-page qui accompagnait le livre à sa sortie !

Publié dans Lectures

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

sophie 22/09/2014 13:56

J'adore ce genre de roman et j'avais bien aimé "La jeune fille à la perle" alors c'est noté (une bonne idée pour Noël).
bizz

eunomia 22/09/2014 20:08

Moi j'ai bien envie de lire La jeune fille à la perle... ;)

celle qui rêve 22/09/2014 13:55

un aspect de l'histoire des Etats-Unis que nous connaissons bien mal !

eunomia 22/09/2014 20:07

J'ai beaucoup de mal à trouver un vrai ouvrage d'historien en français sur le sujet !

Lorence 21/09/2014 20:00

J'avais lu quelque part il y a longtemps que les patchs servaient de messagers aux esclaves enfuis, si je me rappelle bien les patchs étaient posés dehors bien en vue et en fonction de leurs dessins indiquaient la route.
Je note le titre du livre, il doit être passionnant.

eunomia 21/09/2014 22:12

C'était le principe des log cabin ; le coloris indiquait si les esclaves étaient bienvenus.
Tu verras, cela se lit très facilement.

Luna 21/09/2014 18:40

tu ne pouvais pas passer à côté ! :)

eunomia 21/09/2014 22:10

Comme tu dis...